Saigon trépidante

Sur la route mandarine

Viet Nam

Escapade urbaine
Durée: 11 jours
Région(s): Sai Gon

Créez votre voyage sur mesure à partir de ce séjour

Demandez Votre Devis

Rebaptisée Ho Chi Minh Ville, en 1976, Saigon est la plus grande ville du pays et s’est affirmée très tôt comme la capitale économique. La plus grande particularité de cette ville doit être son contraste saisissant : à quelques pâtés de maison d’écart, les grattes-ciels modernes côtoient avec de petites maisons délabrées, et les petites rues poussiéreuses où la nourriture est vendue à même le sol avoisinent de grandes allées où logent des boutiques luxueuses. Il ne s’écoule pas une heure du jour sans que résonnent les incessants coups de klaxon et le vrombissement de milliers de cyclomoteurs.

La plupart des visites de Hô Chi Minh Ville concernent son passé. De l’architecture française classique parfaitement entretenue à des avions de guerre américains, vous aurez parfois l’impression de voyager dans le temps en découvrant ces endroits célèbres disséminés dans la ville. Prenez simplement le temps d’explorer la ville à votre rythme, en appréciant son atmosphère et ses ambiances différentes. Entre tradition et modernité, tous les styles se mélangent à Hô Chi Minh

JOUR 1 : AU GRÉ DES MOBYLETTES

Pour découvrir cette ville effervescente, une balade en Vespa est la meilleure façon. Le Vietnam n’est pas le seul pays en Asie du Sud-est à avoir autant de mobylettes mais l’histoire de la Vespa au pays est vraiment unique. Les jeunes vietnamiens branchés sont toujours à la recherche de chic et la Vespa est symbole d’une beauté classique dans l’ère de mondialisation. Derrière un conducteur expérimenté, on n’est jamais si proche des habitants. A travers les quartiers authentiques, vous assisterez à un spectacle permanent : les femmes qui se couvrent de la tête aux pieds pour se protéger contre le soleil, les vendeurs en tous genre sur le trottoir, etc.  Une promenade nous mènera à la cathédrale Notre-Dame (1877) de style néo-roman avec deux flèches de 40 mètres de haut et la poste centrale (1886) construite dans le style de la Gare d’Orsay et dont la verrière charpentée en fonte a été fabriquée par les ateliers de Gustave Eiffel. Puis, visite de la pagode de l’Empereur de Jade, construite en 1909 par la congrégation de Canton, elle est considérée comme la plus importante de la ville. Déjeuner libre. Dans l’après-midi, visite du Palais de la réunification, également connu sous le nom de Palais de l’Indépendance. C’est une excellente façon de discerner la façon dont les choses se sont présentées au cours de la guerre. On peut voir des salles de réception, le bureau de l’ancien président ainsi que le centre de commandement fortifié au sous sol. Nous terminerons notre découverte de la ville par la visite de la pagode Giac Lam, l’une des plus riches de Saigon.

JOUR 2 : IMMERSION DANS LE QUARTIER CHINOIS

Ce matin, nous proposons une manière insolite  de créer une connexion avec les locaux et une immersion réelle dans Saigon. C’est une chasse au trésor. Départ de l’hôtel en voiture ancienne jusqu’à l’appartement du Dr Lam, situé dans un véritable bâtiment de style ancien. Un thé de bienvenue sera servi pendant l’introduction du concept et des règles de jeu. La chasse au trésor se déroulera au cœur de l’atmosphère animée du quartier chinois de Cholon. Une affaire de meurtre mystérieuse devra être résolue à l’aide d’une tablette chargée d’une carte sim locale et un GPS. Nos scripts sont construits de telle sorte que vous découvrez de petites rues et des voies cachées que nous avons sélectionnées, des bateaux artisanaux ou des magasins typiques. Vous découvrirez les parties cachées de la ville, interagissez avec les gens sans savoir qui fait partie du jeu et qui ne l’est pas! Nous associons l’histoire de nos tournées aux légendes locales, alors, en jouant et en enquêtant, vous pouvez également apprendre aussi sur la culture vietnamienne. La journée se poursuit avec la visite de la pagode Kim Lien où vous pourrez rencontrer une calligraphe bouddhiste pour une initiation à la calligraphie. Chacun recevra en cadeau une calligraphie personnalisée… un beau souvenir de votre voyage au Vietnam ! Enfin d’après-midi, départ pour le musée de la Médecine Traditionnelle vietnamienne, retraçant l’histoire des plantes médicinales à travers les âges. Située dans une discrète demeure à l’écart du centre-ville, la collection rassemble plusieurs milliers d’objets en lien avec cette tradition ancestrale.

En soirée, nous partons à la découverte de la cuisine de rue de Saigon. La ville possède ses propres spécialités culinaires qui invitent les voyageurs gourmands à se ruer autour de ses assiettes. Parmi les plats les plus appréciés, nous pouvons citer banh xèo (crêpes aux crevettes), hu tiêu (vermicelles à la viande) ou encore com tâm (riz brisé). Dans une ambiance conviviale des échoppes, vous pouvez goûter et regarder comment se transforment et se mélangent les aliments.

LECTURE

Saïgon, d’hier à aujourd’hui – Philippe Guillermic (2013)

A l’issue de la guerre du Viêt Nam, Saigon a été renommée Thanh Pho Hô Chi Minh (Hô Chi Minh Ville), le 2 juillet 1976. La Ville demeure une des plus importante cité de l’Asie. Cet ouvrage se veut une étude complète et approfondie d’Hô Chi Minh Ville, sous tous ses aspects, son histoire, sa réalité quotidienne et la connaissance de cette extraordinaire métropole dans toute sa vérité et son intimité. Ce livre est probablement l’un des plus complets sur cette ville, il résulte de longues années de recherches.

Saïgon – Morice Albert (2002)

Médecin de marine à Saigon et ses environs en 1872, Albert Morice publie dans le “Tour du monde”” en 1875 le récit de son séjour dans un style naturaliste mêlant récit de chasse au tigre, tourisme, coutumes et considérations morales.

Saïgon : le chantier des utopies – Didier Lauras (1996)

Depuis le début des années 90, bousculée par l’ouverture vers l’extérieur, l’influence occidentale, la ferveur de sa communauté chinoise et l’énergie de son adolescence, Saigon se réveille. Une chronique urbaine dans laquelle les murs comptent autant que les hommes.

Big Bang Saïgon – Maxime Péroz (2017)

Lassé de ne pas trouver d’emploi à la sortie des Beaux Arts, Maxime décide de prendre le large et de découvrir le monde. Et comme il faut bien commencer quelque part, Maxime choisit le Vietnam, car il a dans l’idée de retrouver la trace du mystérieux demi-oncle que son grand-père, ancien militaire, aurait laissé là-bas après la guerre d’Indochine. Ce n’est pourtant pas lui qu’il va rencontrer à Saigon, mais l’amour fou, en la personne d’Akiko, une jeune Japonaise souriante qui va bouleverser son programme et sa vie.

map002

vous aimerez aussi

bor

Prenons contact




Souhaitez-vous être rappelé ?

Besoin d'aide ?