La situation du Covid-19 au Vietnam évolue constamment. Dans l’incertitude, le gouvernement navigue avec beaucoup de prudence dans l’espoir de rouvrir graduellement les frontières et des vols internationaux.  Cet article se concentre sur la question « quand peut-on voyager au Vietnam? ». On vous tient au courant des dernières nouvelles.


Stratégie du gouvernement dans la gestion de la crise sanitaire

Durant l’année 2020, le Vietnam a fièrement affiché sa victoire contre le Coronavirus. Toutefois, l’éclosion du variant Delta a changé la donne, mettant à terre toute l’économie nationale. Contrairement à la première fois, le pays n’a pas pu anticiper l’arrivée de la quatrième vague. En pleine période de férié (30 avril 2021), le départ massif des vacanciers vietnamiens a favorisé la contagion rapide. Aussitôt, tout le trafic est entièrement paralysé.

Lors de la quatrième vague, le pays enregistre quelque 20,000 morts et 800,000 cas confirmés (mis à jour 20 octobre 2021). Pour gérer la crise, les autorités ont adopté une autre stratégie :

  • Accélérer la vitesse de vaccination. Le Vietnam importe tout type de vaccin disponible sur le marché : Sinopharm, Astra Zeneca, Sputnik, Pfizer
  • Imposer le confinement très corsé dans les grandes villes, notamment à Hanoi et Saigon
  • Verrouiller les frontières terrestres pour empêcher tout immigrant porteur de virus
  • Bloquer tout transport interrégional pour éliminer les déplacements de la population d’une province à l’autre.
Covid-19 au Vietnam

Malgré sa rigueur très critiquée par la population, cette stratégie semble porter ses fruits. Depuis octobre 2021, le nombre de cas a drastiquement chuté. Pour stimuler la reprise du tourisme, le Vietnam adopte une approche différente des autres pays en Asie du Sud-Est :

  • Privilégier d’abord le marché domestique. Les transports intérieurs seront opérationnels à nouveau pour doper la demande des vacanciers locaux
  • Rouvrir des régions de pilotage pour les touristes étrangers, à l’instar de la Thaïlande.

Contrairement aux voisins thaïlandais et cambodgiens, le Vietnam ne se repose par sur le tourisme pour relancer son économie. Ainsi, le pays n’a aucune raison de se précipiter sur une réouverture hâtive des frontières. Comme d’habitude, les autorités avancent lentement, mais sûrement. Il faut surveiller de très près toute décision des pouvoirs publics. 

Actualité sur le Covid-19 au Vietnam dans l’ordre chronologique

Retour des premiers touristes sur le sol vietnamien (20/11/2021)

Lors de la phase de test, le Vietnam ouvre partiellement quelques régions aux touristes étrangers. Hoi An et Phu Quoc font partie des premiers endroits à accueillir des touristes après 18 mois de fermeture.

Covid-19 au Vietnam

À Hoi An, le Vietnam a reçu 159 touristes de différentes nationalités européennes. On y trouve des Allemands, Français, Suisses, Danois, Suédois. Tous ces gens sont les expats demeurant en Corée du Sud ou mariés aux Vietnamiennes. Grâce à la proximité géographique, ils ont pris un vol Vietnam Airlines au départ de Seoul. Le resort haut de gamme New World Hoiana est choisi comme « quartier général » pour tous. Une cinquantaine de touristes a pu effectuer une visite guidée dans la vieille ville de Hoi An.

Covid-19 au Vietnam

En même temps à Phu Quoc, le pays a accueilli 200 touristes sud-coréens avec la même méthode. Dès l’arrivée à l’aéroport, ils sont transférés au complexe Vin Pearl appartenant au puissant conglomérat Vin Group. À l’intérieur de l’immense resort, les Coréens ont de quoi s’amuser pendant une semaine :

  • Parc d’attractions Vin Wonders
  • Visiter des animaux sauvages à Vinpearl Safari
  • Dépenser de l’argent au Corona Casino
  • Faire du shopping à Grandworld Phu Quoc, une réplique de Venise

Sans surprise, tous les visiteurs doivent respecter une série de conditions pour pouvoir entrer au Vietnam :

  • Avoir en possession un passeport vaccinal
  • Acheter un forfait de voyage complet, organisé par une agence désignée par l’État
  • Passer la nuit dans les établissements sélectionné par l’État

Formalité d’entrée pour les touristes étrangers (05 novembre)

Pour entamer le pilotage d’ouverture sur l’île de Phu Quoc, les formalités d’immigration sont précisées par le ministère de la Culture, du Sport et du Tourisme. Il faut 4 conditions :

  • Il faut deux doses de vaccin, acceptées par les autorités vietnamiennes. La deuxième dose doit avoir une ancienneté de 14 jours et ne pas dépasser 12 mois.
  • Test PCR négatif pendant 72h avant l’arrivée au Vietnam. La preuve doit être délivrée par les autorités du pays où le test a été effectué.
  • Il faut une assurance de voyage, couvrant les frais de traitement Covid- 19. Le montant de frais médicaux est 50,000 USD minimum.
  • Il faut acheter un forfait de voyage complet, organisé par les agences désignées par l’État.

Réouverture totale des frontières d’ici juin 2022 (11 octobre 2021)

Pour gérer le Covid-19 au Vietnam, le gouvernement vietnamien dévoile son plan d’action pour rouvrir le pays aux touristes étrangers. Bien entendu, le délai dépendra de l’évolution de la pandémie. L’ouverture des frontières se fera en trois phases :

  • Phase 1 (à partir de novembre 2021).  Les premières régions ouvertes sont : Danang, Hoi An, île de Phu Quoc, Baie d’Halong, Nha Trang. Les touristes doivent visiter des endroits spécifiquement désignés par les autorités.
  • Phase 2 (à partir de janvier 2022). Toutes les autres régions pourront s’ouvrir, à condition de respecter des consignes de sécurité
  • Phase 3 (à partir d’avril) : ouverture totale des frontières.

Quant aux formalités d’immigration, le ministère de la Culture, du Sport et du Tourisme va mettre en place une directive plus détaillée. Voici les grandes lignes :

  • Quarantaine obligatoire de 7 jours, même si les visiteurs sont entièrement vaccinés (deux doses)
  • Le Vietnam accepte le passeport vaccinal de 72 pays
72 pays

Les caractéristiques d’un voyage à forfait :

  • Il faut acheter un voyage complet auprès des agences désignées par l’État. On y retrouve Saigon Tourist et Vietravel
  • Le voyage en question ne comprend que des hébergements haut de gamme. À date, on affiche une liste de 15 établissements autorisés sur Phu Quoc 
  • La connexion aérienne ne concerne que des vols charters

Pour toutes ces raisons, il est clair que la politique n’est pas favorable aux touristes autonomes.

Reprise graduelle du tourisme domestique (06 octobre 2021)

Le gouvernement divulgue un cahier des charges détaillé pour favoriser le tourisme domestique. C’est un grand boost moral pour l’ensemble des entreprises frappées de plein fouet par le Covid-19 au Vietnam. Les transporteurs aériens comme Bamboo Airways et Vietnam Airlines reprennent la totalité des vols domestiques à partir du 20 octobre 2021.

Le pays vise la stratégie de la « bulle verte ». Les Vietnamiens originaires des régions vertes sont entièrement vaccinés. Ceux-ci peuvent voyager partout dans le pays sans avoir besoin de test. Grâce à la levée des restrictions, certains voyagistes ont déjà réussi à voyager des groupes vers des régions limitrophes. On constate un rebond impressionnant dans la Baie d’Halong, les grottes de Quang Binh et les tunnels de Cu Chi. 

Covid-19 au Vietnam

Malgré la politique favorable, il manque d’homogénéité au niveau des formalités administratives. La mise en place des directives gouvernementales rencontre des contradictions dans plusieurs régions. Pour les vacanciers vietnamiens, ceci rend la planification des séjours compliqués. Il faut du temps pour que tout le processus soit fluide.

Il est important pour nous de savoir ce qui se passe dans le marché domestique. Le déplacement sans friction des Vietnamiens est un signal fort pour dire que la logistique est prête pour accueillir des touristes étrangers.

Quand peut-on voyager au Vietnam?

Tout dépend de la vitesse de vaccination du Vietnam. Lors de publication de cet article, 17% de la population vietnamienne a reçu deux doses (source : financial times tracker). Le taux de vaccination est plus bas que la moyenne mondiale.

Si on suit la logique de couverture démographique, il faut attendre la réouverture totale des frontières en juin 2022. Ensuite vient le temps de mettre en place la logistique. Il faut compter 3-4 mois de préparation pour que vous puissiez aller partout au Vietnam.

Par précaution, nous recommandons les voyages au Vietnam à partir de septembre 2022.

Est-ce que je dois avoir deux doses pour entrer au Vietnam?

Le Vietnam ferme simplement ses frontières aux touristes étrangers, qu’ils soient entièrement vaccinés ou non. Donc, le fait d’avoir deux doses ne garantit point le droit d’entrer dans le pays.

Pour l’instant, seulement quelques profils spécifiques sont autorisés : diplomates et travailleurs hautement qualifiés. Ces derniers doivent être entièrement vaccinés (deux doses). En plus, ils subiront 7 jours de quarantaine à l’aéroport et 7 jours de quarantaine à domicile.

L’évolution des formalités d’immigration va dépendre du succès des projets de pilotage. Prochainement, l’ouverture de l’île de Phu Quoc sera un test pour nous. Le gouvernement vietnamien copie le modèle du voisin thaïlandais. Cependant, rien n’est explicitement confirmé que vous aurez le droit d’entrer avec deux doses en main.

Avis de TTB Travel sur le Covid-19 au Vietnam

Même si les frontières vietnamiennes sont ouvertes aux étrangers, de nombreuses interrogations se posent. D’abord, c’est l’aspect logistique. Une fois sur place, les touristes ont peu de liberté. Ils doivent acheter un forfait complet en passant la nuit dans les endroits désignés par le gouvernement. À date, les quatre régions autorisées visent carrément le tourisme balnéaire et les parcs d’attractions. Ce n’est pas le type de produit que TTB Travel vend habituellement.

Dans notre article sur la reprise post-covid, nous avons identifié 4 défis majeurs :

  • Maintien du savoir-faire dans le tourisme
  • Pénurie de la main-d’œuvre qualifiée, notamment des guides francophones. La plupart ont changé de métier et ne souhaitent plus revenir au tourisme.
  • Disparition définitive des prestations incontournables, notamment des bateaux croisières dans la Baie d’Halong
  • Cohabitation compliquée entre vacanciers vietnamiens et touristes étrangers

En guise de conclusion, la vaccination et la réouverture des vols internationaux ne sont que le début de l’aventure. Le « monde d’après » nous réserve encore plein de surprises ! À suivre…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *