Village Ha Thanh et immersion au pied des montagnes

Mis à jour le: 20/04/2021 | Publié le: 12/04/2021

Village Ha Thanh bénéficie d’un excellent emplacement dans la région de Ha Giang pour passer la nuit chez l’habitant. Situé au pied des montagnes de Tay Con Linh, le village est habité essentiellement par les Tays et H’mongs. Le séjour se passe autour d’une maison sur pilotis. Hormis le partage du quotidien avec l’ethnie Tay, vous pouvez entreprendre une randonnée pour conquérir les cimes de montagne


La ville de Ha Giang est la porte d’entrée à l’Extrême Nord du Vietnam, une région encore préservée du tourisme. Naguère, la seule possibilité de passer la nuit dans le coin était les hôtels, souvent impersonnels. Depuis quelques années, avec l’apparition du tourisme communautaire, on peut dormir chez l’habitant et rencontrer les ethnies minoritaires qui habitent dans la région. Ce sont les Tays qui sont les plus disposés à s’ouvrir au tourisme. Autour de la ville de Ha Giang, dans un rayon de 10km, on peut compter 3 villages qui proposent l’hébergement chez l’habitant.

Le village Ha Thanh est celui que je choisis souvent pour accompagner mes clients. Ce village se trouve à mi-chemin entre le centre-ville de Ha Giang et la frontière sino-vietnamienne. A peine sorti des boulevards bétonnés de Ha Giang, on se plonge tout de suite dans l’atmosphère bucolique avec les rizières en terrasse à perte de vue et les pics de montagne en dentelle au fond. Bienvenue en terre des Tays!

Village Ha Thanh et tourisme communautaire

Selon le dernier recensement, le village compte 600 âmes et 100 maisons sur pilotis. Pour l’instant, il y a déjà 7 familles qui ont ouvert leur hébergement pour accueillir les voyageurs. La famille de Mr.Doan en fait partie. La structure a été ouverte en 2012 suite à l’initiative de l’office de tourisme de Ha Giang. Selon Mr.Doan, la famille accueille environ 200 voyageurs par an, donc le tourisme apporte un revenu complémentaire non négligeable. 

Chaque maison sur pilotis est comme un véritable mini-musée mettant en avant les valeurs culturelles autour d’une famille ou d’un clan. Selon la tradition des Tays, plusieurs générations cohabitent sous le même toit. Mr.Doan et sa femme vivent encore ensemble avec son fils cadet, sa belle-fille et la grand-mère.  

Mr.Doan hérite cette maison de son père et son rôle est de l’entretenir en permanence.  À part l’agriculture et l’élevage, les hommes Tays sont aussi de très bons charpentiers. Depuis jeune âge, ils participent à la construction de nombreuses maisons. C’est là que l’on sent la valeur communautaire du village. Quand il y a un projet de construction, c’est tous les membres du clan et les villageois qui donnent un coup de main.

Hébergement dans une maison sur pilotis

Une maison sur pilotis, c’est plus de mille feuilles de palmier et des centaines de morceaux de bois. Les gens du village Ha Thanh doivent cumuler ces morceaux pendant très longtemps en cherchant dans la forêt. Ça demande du temps, jusqu’à 10 ans. Une fois qu’on a tous les morceaux, il faut environ 6 mois pour monter entièrement la maison.

village ha thanh

Une maison sur pilotis chez les Tays est comme celle chez les Thaïs, il y a une grande pièce commune. Ici il n’y a pas de chambres individuelles proprement dites. A la place, ce sont les compartiments et on se sert des rideaux pour plus d’intimité. Ne vous attendez pas à un confort d’hôtel 5 étoiles ici. Le couchage est ultra simple : matelas, moustiquaire, couverture et c’est tout!

village ha thanh

Le milieu de la pièce commune sert à la fois de la salle à manger et de la cuisine. Et c’est ici que les voyageurs partagent le repas avec la famille d’accueil. Dans le temps, les Tays n’avaient pas de toilettes, c’était en pleine nature. Avec la modernité, ils ont pu modifier légèrement la structure pour mettre en place les toilettes au premier étage. Le confort est basique, mais il y a de l’eau chaude.

village ha thanh

Du fait de l’emplacement privilégié au pied des montagnes et proche des ruisseaux, la terre est très fertile et propice à l’élevage de gobie, une spécialité du village Ha Thanh. Donc pas étonnant que chaque foyer possède un étang devant la maison. Tous les villageois sont agriculteurs et vivent très bien de leurs fermes. Donc tous les produits alimentaires sont faits maison, un vrai régal pour les voyageurs!

Le village Ha Thanh est un point de chute idéal pour rayonner aux alentours. Sa géographie escarpée est très propice à la randonnée de 3 à 6 heures. Entre des rochers, des ruisseaux, des forêts de palmiers, des rizières verdoyantes, le paysage est magnifique et on se sent vraiment immergé dans le Vietnam profond.  Il y a deux cas de figure pour profiter au maximum du séjour au village Ha Thanh. Dans le premier cas, on vient ici depuis Hanoi. Compte tenu de la longue distance (6h de route), on arrive au village le premier jour pour se reposer. Au deuxième jour on fait de la randonnée et puis on enchaȋne les étapes suivantes qui font partie du circuit Haut Tonkin : Quan Ba, Dong Van, Meo Vac, Ba Be.  Dans le deuxième cas, le village Ha Thanh joue le rôle transitoire entre les deux partie Nord-Ouest et Nord-est. Après avoir visité le marché hebdomadaire de Bac Ha, qui est la dernière étape de la boucle Nord-ouest,  on fait un trajet de 5h pour arriver au village Ha Thanh et puis on peut enchaȋner la suite de la boucle Nord-est. 

Van Thai

L’AUTEUR Van Thai

Ayant grandi dans une famille de diplomates, j’ai passé mon enfance expatriée à travers plusieurs pays asiatiques. En quête de sens, mes voyages personnels sont toujours remplis de rencontres humaines, d'immersion culturelle et de découvertes authentiques. Avec mon entreprise familiale, je livre un combat acharné contre le tourisme de masse.

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *