Beer Garden – génération suivante de la culture de Bia Hoi

Mis à jour le: 22/04/2021 | Publié le: 19/04/2021
Beer Garden

Depuis des décennies, fréquenter une brasserie après le boulot est une habitude des citadins vietnamiens. À la nuit tombée, les habitants se trouvent dans une place ombragée, autour d’une bonne bière fraîche. Le Bia Hoi reste une tradition classique du fait  de son faible coût. Entre temps, d’autres courants émergent pour répondre au besoin d’une nouvelle classe moyenne plus branchée. Apparu au début des années 2000, le modèle Beer Garden s’est adressé à un public masculin aisé. Vingt ans plus tard, l’engouement s’est démocratisé pour devenir un nouvel art de vivre pour tous ceux qui cherchent le plaisir dînatoire.     

Cet article fait partie de la grande thématique « Histoire de la cuisine vietnamienne ».


Prémise des années 2000

Introduit d’abord dans les grandes villes, le phénomène Beer Garden est né pour piquer la curiosité d’un public restreint en quête de nouveauté.  Apparu vers 2001, le bar à bière en plein air est né pour résoudre un problème majeur de l’époque : la chaleur estivale. En effet, la plupart des établissements de Bia Hoi sont situés au bord des trottoirs. Sous le soleil de plomb, c’était difficile d’échapper au « fourneau » provoqué par des rues goudronnées juste à côté.

Ainsi, une brasserie dotée d’un jardin ombragé bonifierait l’expérience autour d’une bière. L’approche fut immédiatement adoptée par une poignée d’épicuriens aisés. A l’époque, les bières allemandes et tchèques étaient les premières à apparaître dans la carte de menu. La riche diaspora vietnamienne en Allemagne et République tchèque a facilité leur introduction au pays.

Le concept s’est répandu en toute discrétion jusqu’à la coupe du monde de foot en  2010. L’été du Vietnam entier fut animé par la chanson « Waka Waka » de Shakira. Dans un pays où le foot est une véritable religion, la bière se marie bien avec l’ambiance festive. Ainsi, des Vietnamiens se ruaient vers des adresses qui fournissent un écran géant pour regarder des matchs. Le sourire aux lèvres, l’alcool aidant, on parle fort, on hurle et on rigole bien. C’est ainsi que le concept du Beer Garden s’est immiscé dans la société vietnamienne au bon timing.

Nouvelle star montante de la bière artisanale

La saison estivale de 2010 marque également l’émergence de la classe moyenne du Vietnam. Celle-ci peut désormais s’offrir facilement une belle soirée dans un Beer Garden qui sert essentiellement des bières étrangères. On accepte volontiers de payer un prix beaucoup plus élevé qu’un verre de Bia Hoi. Ainsi, le Vietnam fait partie des champions consommateurs de bière à pression. Cet eldorado suscite aussi tôt la convoitise des brasseurs internationaux, dont l’Allemagne, les Pays-Bas, le Danemark, la République tchèque, voire le Japon.

Grâce à l’ouverture économique du Vietnam, ils voient le Beer Garden comme relais de croissance en Asie. De ce fait, le concept se réinvente tant au niveau de l’espace qu’au niveau des saveurs. Depuis quelques années, on sert beaucoup de bières artisanales fabriquées par des micro-brasseries. Dans le dictionnaire vietnamien, le terme Bia Tươi devient de plus en plus familier.

De nos jours, le Beer Garden reflète une nouvelle réalité du Vietnam. La bière fait partie intégrale d’une société qui se transforme. Le mode de vie des plus jeunes générations implique le stress au quotidien. Pour s’évader temporairement, on cherche un cadre décontracté et rythmé par la musique live. Ce nouveau courant culturel se confirme à partir des années 2014-2015. En parallèle du Bia Hoi traditionnel, la population urbaine a désormais une autre alternative, bien que le budget soit plus dispendieux.

Beer Garden

Après une quinzaine d’années, les Vietnamiens ont une sensibilité plus avancée vers la bière artisanale.  Pour le pas louper le train de modernité, les brasseurs vietnamiens essaient aussi de prendre une part du gâteau. Inspirés des homologues européens, ils fabriquent leurs propres micro-brasseries en respectant des normes internationales. Le Vietnam devient une destination très attrayante pour les amateurs de bière.  Le pays a même inventé le festival Oktoberfest à l’image de Munich

Beer Garden

Comme dans sa gastronomie, le Vietnam a toujours su intégrer des influences étrangères pour forger sa propre identité. Les brasseurs vietnamiens ont intelligemment vietnamisé le savoir-faire européen pour concevoir leurs propres recettes. La bière artisanale du Vietnam se démarque par les saveurs cultivées localement. Parmi les ingrédients les plus connus, on peut citer :  cacao, fleurs de sarrasin, papaye, pomme d’amour, durian, etc. Bref, la créativité des brasseurs vietnamiens peut aller à l’indéfini ! Grâce à eux, le Vietnam enrichit ses variétés de bière hormis le Bia Hoi classique

Hormis les boissons, le menu des amuse-gueule est très éclectique pour plaire le goût des Vietnamiens. Bien entendu, malgré l’apparence occidentale du fromage fumé et du foie gras, les saveurs sont habilement vietnamisées.

Adresses Beer Garden à noter dans votre agenda

La majorité des bars à bière sont situés dans les grandes villes. Ça tombe bien! Ainsi, lors de votre voyage au Vietnam, n’hésitez pas à essayer une bière artisanale vietnamienne. Vous vous en régalerez! En 2015, nos clients ont demandé s’il y avait des micro-brasseries locales pour goûter. Nous n’avions aucune réponse à l’époque. Toutefois, avec l’essor des établissements, vous pouvez désormais vivre une nouvelle expérience culinaire.

Beer Garden

Pour faciliter la tâche, TTB Travel a élaboré une balade en Vespa ou en moto-taxi avec un arrêt dînatoire dans une brasserie locale.  Au programme, vous vadrouillez à travers des quartiers typiques de la ville dans l’après-midi. Comme il fait chaud, un apéritif léger est le meilleur choix. Vous ferez halte dans un restaurant connu des habitants. Vous découvrirez une belle sélection de saveurs originales. Parmi nos adresses préférées, on peut citer:

  • Rehab Station : nichée au fond d’une ruelle, la brasserie est réputée pour Tê Tê White Ale. Après 10 ans passés aux États-Unis, le jeune Nhat Tuan lance la première bière de ce type à Saigon
  • Rogue Saigon :  cette adresse met à jour sa carte de bières en fonction des mois. Le patron Khoa Nguyen sera ravi de proposer Passion Fruit While Ale. Caractérisée par une note fruitée, cette bière est particulièrement adaptée pendant les canicules à Saigon. Le point fort de la brasserie reste aussi dans l’événementiel. Chaque week-end, un concert musical est organisé.    
  • Ibiero Craft Beer Station : née en 2016, la brasserie a conquis un large public vietnamien grâce à ses innovations audacieuses. Sa collection de bières comporte une dizaine de variétés qui utilisent essentiellement des ingrédients locaux. Vous serez également conquis par son décor intérieur très cozy. Les aménagements vous donnent l’impression d’être dans une gare.

Quoi de mieux qu’une bière fraîche pour oublier la chaleur? Consultez le circuit du Vietnam en été.

Van Thai

L’AUTEUR Van Thai

Ayant grandi dans une famille de diplomates, j’ai passé mon enfance expatriée à travers plusieurs pays asiatiques. En quête de sens, mes voyages personnels sont toujours remplis de rencontres humaines, d'immersion culturelle et de découvertes authentiques. Avec mon entreprise familiale, je livre un combat acharné contre le tourisme de masse.

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *