Culture Bia Hoi – apéritif typique du Vietnam avec bière à pression

Mis à jour le: 22/04/2021 | Publié le: 19/04/2021
Bia Hoi

Culture Bia Hoi reflète la culture urbaine du Vietnam contemporain. C’est l’apéritif à la vietnamienne par excellence. En fin d’après-midi, des gargotes indépendantes installent des tables basses sur le trottoir dans les zones achalandées. Les propriétaires proposent de s’asssoir sur les mythiques chaises plastiques et un menu qui fait saliver.  

Cet article fait partie de la grande thématique « Histoire de la cuisine vietnamienne ».


Le Vietnam ne cesse de surprendre les voyageurs par son patrimoine culinaire très différent par rapport au reste de l’Asie du Sud-est. Du fait d’un passé colonial, mais aussi de sa propre histoire, c’est au Vietnam que vous trouverez une fusion incroyable en matière de consommation de bière : le Bia Hơi, un mélange de tapas espagnol et de bière pression germanique. Le terme Bia Hơi peut désigner à la fois la bière à pression (en tant que boisson), la brasserie (en tant qu’endroit) et un trait culturel (l’habitude de boire un verre dans une brasserie).

Dans les villes comme Hanoi, Hue, Saigon, c’est facile de repérer des Bia Hoi, en plein air, sur les trottoirs ou dans les échoppes. Ces institutions dégagent une ambiance comme les bars à tapas en Espagne donc très décontractée. Les Vietnamiens se ruent vers ces endroits en fin d’après-midi, entre collègues ou amis. Donc la culture Bia Hoi est un lieu de rencontre sociale très typique. Que l’on soit employé de bureau, ouvrier, charpentier, fonctionnaire, chef d’entreprise…n’importe qui peut prendre un verre ici.

La culture Bia Hoi pendant des années 1980

Pour comprendre cette tradition de Bia Hơi, il faut remonter aux années 1960, la période où le Vietnam était en pleine guerre américaine. Pour ravitailler l’armée vietnamienne, le riz était une nécessité absolue. Or la consommation d’alcool de riz était encore une habitude très répandue à l’époque. Du coup, on devait diminuer la production d’alcool de riz, voire l’interdire. La bière à pression est née comme une alternative à l’alcool. Suite à la guerre américaine, c’était la fameuse société de subvention.

L’État assurait le droit exclusif de distribuer des denrées alimentaires pour les citoyens. Les Hanoïens devaient faire la queue pendant des heures devant les points de distribution pour obtenir un verre de bière pression. Puis on se servait des aliments pas chers comme cacahuètes ou tofu pour accompagner la bière. C’est là où on trouve la similitude avec le tapa espagnol. On peut dire que cette boisson était un luxe à l’époque. Et puis à partir de 1994, c’était la fin de l’embargo américain, la bière à pression est devenue démocratisée.

Les adresses à tous les budgets

Aujourd’hui, même si on peut trouver le Bia Hơi un peu partout au Vietnam, cette tradition reste quand même l’unique trait culturel à Hanoi. Autrement dit, Hanoi est la meilleure ambassadrice de la culture de Bia Hơi au Vietnam. Contrairement à la bière en bouteille ou en cannette, la bière à pression est fabriquée et se consomme dans la journée sans conservateur. La bière vietnamienne est relativement légère (entre 3% et 4.5%) et très bon marché.     

Culture Bia Hoi

Mais où sont situés les vrais Bia Hơi à Hanoi? Sur Internet, vous trouverez facilement les suggestions comme Ma May, Luong Ngoc Quyen et Ta Hien. Méfiez-vous de ces adresses. Pourquoi? Certes, vous trouverez certainement la bière à pression, mais autour de vous est une foule de jeunes routards. Ambiance assurée, mais c’est l’usine à gaz

Culture Bia Hoi

Les vrais Bia Hơi se trouvent en dehors de la zone touristique. C’est là où les simples Hanoïens se rencontrent en fin d’après-midi, en discutant de tout et de rien. Devant l’établissement, les Mobylettes sont garées sur les trottoirs. Logique parce que les gens rentrent du boulot et après quelques verres, ils rentrent chez eux pour dȋner.

Culture Bia Hoi

Les petits établissements sont destinés à la clientèle locale. Donc, le menu est naturellement écrit en vietnamien uniquement et souvent entièrement à la main. Mais ne vous laissez pas dissuader, car l’ambiance décontractée et l’alcool qui coule à flot font souvent de votre voisin une source inestimable d’informations et de suggestions.

Il faut savoir que la société vietnamienne se base sur le réseautage. Bia Hơi est l’un des endroits propices à élargir votre réseau. Les amis de vos amis sont vos amis. Donc peut-être un ami de votre ami est directeur d’école, et si un jour vous avez besoin d’aide pour faire entrer votre enfant dans une école prestigieuse, vous saurez à qui vous devrez faire appel.


Pour vivre pleinement le Bia Hoi, il vaut mieux viser la fin d’après-midi. Du fait de son ambiance conviviale, TTB Travel un apéritif dinatoire dès le premier jour lors du Circuit Vietnam au printemps. On vous emmène dans une des adresses préférées des Hanoïens. 

Van Thai

L’AUTEUR Van Thai

Ayant grandi dans une famille de diplomates, j’ai passé mon enfance expatriée à travers plusieurs pays asiatiques. En quête de sens, mes voyages personnels sont toujours remplis de rencontres humaines, d'immersion culturelle et de découvertes authentiques. Avec mon entreprise familiale, je livre un combat acharné contre le tourisme de masse.

Related Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *